+


Orientations générales

 La qualité est au cœur des préoccupations de la garderie, nous assurons la santé, la sécurité et le bien-être des enfants. La garderie Cœur d’Enfant connait et respecte les Règlements sur les services de garde éducatifs à l’enfance. La garderie applique le programme éducatif du Ministère de la Famille. La plate-forme pédagogique de l’installation s’appuie sur ce programme du Ministère. La sécurité est prioritaire afin que chaque parent puisse aller travailler, tête reposée et sans aucun souci. Nous sécurisons les parents en prenant en charge les enfants qui nous sont confiés tout en créant une ambiance calme, chaleureuse et familiale.

Des informations pertinentes sont demandées au parent afin que nous puissions connaître l’enfant dès le début et savoir ses qualités, ses défauts, activités préférées, nourriture, etc. De cette façon, l’éducatrice pourra diriger son groupe en fonction des types d’enfants qu’elle aura.

Nos activités sont toujours intéressantes. Elles sont très diversifiées, amusantes créant la hâte, tout en apprenant, car les enfants apprennent par le jeu.

Objectifs de développement

*      Permettre à l’enfant de se développer sur le plan affectif, imaginatif, intellectuel, physique et social.

*      Permettre à l’enfant de poursuivre son cheminement personnel : connaissance de soi (découvrir son corps, ses perceptions, ses sentiments, ses pensées) tout en s’habilitant à répondre à ses propres besoins.

*      Permettre à l’enfant d’enrichir sa capacité d’entrer en communication régulière avec les autres, de s’éveiller aux réalités sociales et culturelles tout en apprenant à partager.

*      Permettre à l’enfant l’exploration de son imagination à travers les arts et éveiller sa capacité de réflexion.

 Chaque enfant est unique. L’enfant est le premier agent de son développement. L’enfant apprend par le jeu.

Fonctionnement de la garderie

 Les classes sont changées une fois annuellement soit le 1er de septembre.

 Les classes sont réparties comme suit :

Pouponnière                   15 enfants – naissance à 18 mois

Multiâge                          groupes de 8 enfants

Groupe                            groupe de 10 enfants-4 ans à 5 ans

Ratio selon la Loi sur les services éducatifs à l’enfance et le règlement sur les services de garde éducatifs

 Une éducatrice pour 5 enfants âgés de la naissance à 18 mois

 Une éducatrice pour 8 enfants âgés de 18 mois à 4 ans

 Une éducatrice pour 10 enfants âgés de 4 ans à 5 ans

 La garderie a signé une convention de subvention avec le Ministère de la Famille. De plus, elle est régie par la Loi, le Règlement sur les services de garde éducatifs à l’enfance et le Règlement sur la contribution réduite.

Les statuts de fréquentation

L’installation peut offrir :

Temps plein : 5 jours par semaine et/ou du temps partiel (selon la disponibilité)

Politique d’admission et d’expulsion des enfants reçus

La Garderie Cœur d’enfant s’est dotée d’une Politique d’expulsion afin d’assurer le bon fonctionnement des services qu’elle offre. Il y a trois motifs d’expulsion inclus dans la Politique d’expulsion. La direction se réserve le droit de modifier la politique au besoin.

Expulsion d’un enfant :

 L’expulsion d’un enfant est une mesure ultime et exceptionnelle qui peut mener à la résiliation du contrat de service entre la Garderie Cœur d’enfant et le parent. Avant d’appliquer cette mesure d’expulsion, la garderie met de l’avant une série d’actions et d’efforts concrets en vue d’intégrer, d’assurer et de procurer une stabilité à l’enfant. Il est entendu que la garderie s’engage à offrir des mesures d’aide, d’intervention et de concertation afin de toujours améliorer la situation.

Motifs justifiants l’expulsion d’un enfant:

Un enfant qui présente des problèmes de comportements ou des comportements violents à l’endroit de ses pairs et/ou du personnel;

Un enfant qui par ses comportements et attitudes, met en danger la sécurité de ses pairs lorsqu’il fréquente la garderie;

Un enfant qui par ses comportements et attitudes, se met lui-même en danger ;

Un enfant qui présenterait des problèmes d’intégration et qui ne se résout pas malgré la mise de l’avant d’un plan d’intervention ;

Un enfant pour qui la garderie s’avère incapable d’offrir un service adéquat pour répondre à ses besoins particuliers et/ou ceux de ses parents.

Mesures préalables à l’expulsion d’un enfant :

Avant d’expulser un enfant, la garderie privilégie une approche à trois étapes. Celle-ci s’effectue dans un esprit de communication et de collaboration entre la garderie et le parent.

 1. L’éducatrice de l’enfant et la directrice observent et évaluent les comportements et les attitudes de l’enfant sur une période d’environ une semaine.

2. La direction organise une rencontre avec le parent et l’éducatrice (s) de l’enfant afin de discuter des comportements et attitudes observés et évalués chez l’enfant.

a. Lors de cette rencontre, la direction, l’éducatrice et le parent considèrent une série d’actions à poser, précisent des objectifs à atteindre et identifient des moyens pour les atteindre dans le but d’aider l’enfant.

b. Un échéancier pour atteindre ces objectifs sera déterminé lors de cette rencontre. Le respect de cet échéancier s’avère essentiel pour assurer le progrès de l’enfant et son suivi.

c. Au lendemain de cette rencontre, l’éducatrice (s) et, le cas échéant, le parent mettent de l’avant les actions choisies pour aider l’enfant. L’application des moyens et objectifs peut s’effectuer tant à la garderie qu’à la maison.

d. La direction peut proposer au parent de recourir à des services d’une ressource externe à la garderie. Un tel recours a pour objectif de palier aux limites inhérentes à l’intervention de garderie à aider l’enfant qui présente des problèmes de comportements et affiche des attitudes susceptibles de compromettre la sécurité des autres enfants, la sienne et/ou celle des éducatrices.

3. La direction en collaboration avec l’éducatrice observe et évalue les comportements ainsi que les attitudes de l’enfant au cours de l’échéancier. À la fin de l’échéancier, la famille et la direction ont une deuxième rencontre.

a. Lors de cette rencontre, la direction discute des résultats obtenus lors de la mise de l’avant des actions identifiées lors de la première rencontre.

b. Dans le cas où aucun changement favorable ne résulte des actions entreprises, la direction se réserve le droit d’expulser l’enfant, soit temporairement ou en permanence.

Expulsion et résiliation du contrat de services de garde pour l’enfant

Lorsqu’il y a décision d’expulser un enfant, la direction achemine par écrit l’avis d’expulsion de l’enfant, une rencontre avec le parent est organisée pour l’informer et lui expliquer les raisons de l’expulsion. Les motifs de l’expulsion ainsi que la date de fin du contrat de services de garde seront contenus dans l’avis écrit. Un délai de deux semaines est octroyé avant que l’expulsion prenne effet.

Politique d’exclusion en cas de maladies

Les services de garde en installation représentent un milieu propice à la propagation de maladies contagieuses. En vue de minimiser ces propagations et ainsi protéger l’ensemble des enfants du service de garde tout en aidant l’enfant malade à bien se reposer à la maison, certaines mesures de prévention ont été prévues par la garderie.

Critères d’exclusion généraux

Si aucun diagnostic d’un professionnel de la santé n’est disponible et qu’un enfant n’est pas en mesure de suivre le programme d’activités prévu parce qu’il est malade, nous demanderons aux parents de cet enfant de le garder à la maison. Un enfant malade à besoin de soins personnels et une éducatrice qui a d’autres enfants à sa charge ne peuvent malheureusement pas donner toute l’attention dont requiert l’enfant malade.

Exclusion en cas de fièvre

Tout d’abord, la fièvre est un symptôme et non une maladie. À la garderie, la température corporelle est prise au niveau axillaire. Nous considérons qu’un enfant est fiévreux lorsque sa température corporelle atteint 37,5 °C. En cas de fièvre, la garderie administrera de l’acétaminophène. (Il est à noter que le protocole d’administration d’acétaminophène devra être signé au préalable). Après une demi-heure, une nouvelle lecture de la température de l’enfant sera prise. Si celle-ci n’a pas diminué, la garderie rentrera donc en contact avec le parent qui devra venir chercher l’enfant. Si le parent est dans l’impossibilité de venir chercher son enfant, il devra désigner quelqu’un qui le fera pour lui. Par conséquent, l’acétaminophène peut être administré que pour baisser la fièvre. La garderie n’administrera pas d’acétaminophène à des poupons de 3 mois ou moins, pour soulager la douleur ou pendant plus de 72 heures consécutives (3 jours).

Exclusion en cas de diarrhée et vomissement

Seront exclus les enfants qui ont la diarrhée accompagnée de 2 vomissements au cours des 24 dernières heures. Seront aussi exclus, les enfants qui ont des selles beaucoup plus fréquentes qu’à l’habitude (plus du double) et beaucoup plus abondantes qu’à l’habitude et que la cause n’est pas identifiable. Finalement, nous exclurons tout enfant qui a des présences de mucus ou de sang dans ses selles. Exclusion 24 heures vomissement et/ou diarrhée si symptôme persiste à la maison 48 heures. Ne plus avoir aucun symptôme depuis 24 heures avant le retour à la garderie.

Exclusion en cas de maladie contagieuse

Tout cas de maladie contagieuse doit être signalé par le parent aux membres du personnel de la garderie. Avec ce diagnostic, la garderie décidera de garder ou d’exclure l’enfant de la garderie en fonction des recommandations émisses par les autorités de santé publique.

Exclusion en cas de poux

Un enfant qui a des poux sera retiré de son groupe immédiatement et le parent devra venir le chercher aussitôt. Pour que cet enfant soit réadmis à la garderie (24 heures après) le parent devra produire des preuves qu’un traitement contre les poux a été effectué ainsi qu’aucune lente ne s’y trouve. De plus, veuillez noter que les éducatrices pourront en tout temps inspecter les têtes des enfants pour s’assurer que ceux-ci n’ont pas de poux ou de lentes.

Paiement des frais de garde

Le paiement des frais de garde se fait toujours le premier du mois courant, il peut être payable soit : comptant, par chèque postdaté ou par prélèvement automatique. À défaut de paiement, des frais d’intérêt de 5% seront rajoutés au montant de frais de garde. L’émission d’un chèque sans provision occasionne des frais bancaires. Pour rembourser ces montants, la garderie exige que les parents paient le montant du chèque et celui des frais bancaires (10,00$) en argent comptant ou par chèque certifié seulement.

Sieste

Parmi les besoins de base des enfants figurent le sommeil et le repos. Une sieste ou une relaxation fait partie de la routine quotidienne de chaque groupe d’âge.

Participation quotidienne des parents

Arrivée et départ des enfants

Les parents sont responsables de leur enfant au vestiaire, dans les corridors et au terrain de stationnement. La personne accompagnant l’enfant doit l’aider à se vêtir et se dévêtir. Le parent doit toujours avertir l’éducatrice de l’arrivée ou du départ de l’enfant, à l’extérieur comme à l’intérieur. Aucun enfant ne doit être laissé seul au vestiaire ou à l’entrée. À l’arrivée, il est préférable de mentionner toute particularité pouvant affecter l’enfant durant la journée. En tout temps, les parents doivent veiller à la propreté de la garderie en y circulant sans bottes ni souliers mouillés.

Personnes autorisées à venir chercher l’enfant

Si toute autre personne que les parents doit venir chercher l’enfant, ceux-ci doivent prévenir la garderie par un appel téléphonique en y mentionnant les informations nécessaires. Une carte d’identité sera demandée.

Visites des parents

Les parents peuvent en tout temps rendre visite à leur enfant.

Sorties et activités éducatives

La garderie peut demander la participation financière des parents lors de sorties dans le cadre d'activités éducatives. À chaque occasion, l’entente particulière pour les sorties doit être autorisée et signée par le parent qui souhaite que son enfant y participe. Les parents qui ne désirent pas que leur enfant participe à la sortie, l’enfant pourra quand même bénéficier des services de garde éducatifs auquel il a droit.

Hygiène

Des mesures d’hygiène sont toujours appliquées avant que l’enfant mange ou après avoir utilisé la salle de bain. Les tables à langer sont désinfectées après tous les changements de couches. Lors des collations et du dîner, les enfants ont chacun leur débarbouillette (fournie par la garderie) et celle-ci est changée tous les jours.

Maladie et médicaments

Selon le règlement sur l’administration des médicaments en garderie, trois conditions sont essentielles :

  1. 1.   une prescription émise par un médecin membre de la CPMQ
  2. 2.   une autorisation parentale écrite et détaillée
  3. 3.   le contenant original présentant le nom de l’enfant.

Seulement sept produits peuvent être administrés sans ordonnances, soit : l’acétaminophène (type Tempra), les solutions orales d’hydratation (type Pédialyte), la crème solaire sans PABA, les gouttes nasales salines (type Salinex), la crème pour les fesses à base d’oxyde de zinc (type Zincofax), l’insectifuge et la lotion calamine. Un protocole doit être signé par le parent pour l’acétaminophène et l’insectifuge et une autorisation écrite et signé par le parent pour les autres.

Tous autres médicaments vendus sur en vente libre ou homéopathiques ne seront pas acceptés sans ordonnances.

Les parents doivent remettre les médicaments à une personne responsable, les médicaments ne doivent jamais être laissés dans les casiers du vestiaire ou dans le sac à dos de l’enfant.

N.B. Qu’il est important d’appeler à la garderie afin d’aviser le personnel que votre enfant sera absent.

Jours fériés

La Garderie  Cœur d’Enfant est ouverte tous les jours de la semaine sauf les journées fériées.

Veille du jour de l’an (31 déc.), Jour de l’An-1er et 2 janvier; Vendredi saint et lundi de Pâques

Lundi de la fête de Dollard; St-Jean-Baptiste-24 juin

Confédération-1er juillet; lundi de la fête du Travail

Lundi de l’Action de grâce; Veille de Noël 24, Noël — 25 et 26 décembre

Si un jour férié survient lors d’un jour chômé, il est reporté au jour ouvrable précédent ou suivant. Ces journées sont payables si celles-ci correspondent à des journées habituelles de fréquentation.

Fermeture temporaire

S’il survenait une fermeture impromptue (panne électrique, bris de chauffage, etc.) les parents seront informés, via les médias, portail Amigest et notre site web www.coeurdenfant.ca. Les frais de garde ne seront pas remboursés pour cette journée. Si une fermeture survient durant la journée, nous communiquerons avec les parents pour leur demander de venir chercher leur enfant. La garderie prend toutes les mesures nécessaires pour éviter de fermer le service.

Usage du tabac

Il est strictement interdit de fumer à l’intérieur de la garderie et dans les aires extérieures avant et arrière, et ce, en tout temps.

Taux d’absentéisme

Le ministère de la Famille rectifie plusieurs réglementations afin de diminuer l’impact financier des couts des places en milieu de garde. De ce fait, le taux d’absentéisme est maintenant pris en considération. En plus, des 13 journées fériées dont la garderie est fermée, chaque enfant aura un maximum de 39 jours d’absence (maladies, vacances, congés, etc.) par année. Ce calcul se fera du 1 er septembre au 31 août de chaque année. À défaut de ne pas respecter le nombre de jours d’absentéisme auxquels l’enfant a droit, des modifications à l’entente de service de garde pourraient y être apportées.

Retard

Les parents doivent avertir la garderie s’ils envisagent d’amener l’enfant après 9 h 30; ceci en raison de la planification des activités et des repas. Toute absence pour la journée doit être aussi signalée dès le matin tôt. La garderie est un milieu d’apprentissage, d’échange entre amis qui favorise le sentiment d’appartenance. L’expérience de votre enfant à la garderie ne sera pas aussi gratifiante si vous arrivez à des heures tardives. Nous vous demandons de bel et bien respecter cette décision.

Dans le cas d’un retard en fin de journée (après 18h00), le parent doit aviser la garderie le plus tôt possible. De plus, des frais de 15.00 $ pour chaque 15 minutes de retard sont exigés afin de défrayer les heures supplémentaires des éducatrices.

Reçu d’impôt

Un relevé 24 (s’il y a lieu), un relevé 30 et un reçu aux fins d’impôt fédéral seront remis à tous les parents, au plus tard le 28 février de chaque année.

Réunions – Comité de parents

Les services offerts à nos enfants sont discutés quatre fois dans l’année avec un comité composé de cinq parents élus par et parmi les parents-usagers de la garderie et intéressés afin d’avoir toujours la meilleure qualité d’apprentissage ainsi que la meilleure qualité et diversité des activités. (Le titulaire de permis consulte le comité de parents sur tous les aspects touchant la garde des enfants reçus à la garderie, notamment sur : l’application du programme éducatif; l’acquisition et l’utilisation du matériel éducatif et de l’équipement; la localisation ou le changement de localisation de l’installation; l’aménagement et l’ameublement; les services fournis et le traitement des plaintes).

Procédure de traitement des plaintes

Dans le but d’aider les utilisateurs de nos services à mieux comprendre leurs responsabilités face à la qualité des services offerts à leurs enfants et d’encourager leur collaboration, nous nous sommes dotés d’une procédure de traitement des plaintes. Par l’établissement de règles et de balises, la garderie veut favoriser un traitement adéquat et le plus objectif possible, de toutes les plaintes formulées. De même, la garderie tente d’uniformiser les interventions dans le respect et l’intégrité des personnes concernées.

Principes directeurs du traitement des plaintes.

La garderie recueille et traite toute plainte provenant de toute personne concernant un de nos services ou un membre du personnel. Toute personne peut porter plainte à la direction pour dénoncer un fait ou une situation prévalant dans un des services qui lui laisse croire qu’il y a manquement a une obligation imposée par la Loi sur les services de garde à l’enfance, ou si elle constate un fait ou une situation qui menace la santé, la sécurité ou le bien-être des enfants. Toute personne peut porter plainte à la direction lorsqu’e1le a des raisons de croire qu’un membre du personnel ou une personne agissant pour la garderie manque à une obligation ou à un devoir imposé par la loi ou le règlement ou qu’elle n’agit pas équitablement.

Personne désignée pour recevoir les plaintes.

La garderie assure la disponibilité d’un service de traitement des plaintes durant ses heures d’ouverture. La direction, traite toute plainte avec diligence et en assure le suivi. La personne qui reçoit la plainte permet au plaignant d’en exposer la nature, fournit les renseignements ou documents requis si nécessaires, dirige la personne vers le bon interlocuteur, et s’assure du bien-fondé de la plainte auprès des personnes concernées.

Réception de la plainte.

Un plaignant peut formuler sa plainte verbalement ou par écrit à la garderie. Il n’est pas tenu de s’identifier. Toutefois, la personne qui reçoit la plainte, tout en s’assurant que ce renseignement demeure confidentiel, l’invite à s’identifier, car il peut s’avérer utile de communiquer avec lui pour clarifier certains renseignements en cours du traitement de la plainte. Pour toute plainte reçue, la personne désignée prend des notes au dossier pour recueillir les renseignements pertinents. La plainte peut aussi être formulée directement au Ministère de la Famille : Verbalement : en communiquant avec le bureau des renseignements : 1-800-216-6202.

Par écrit : Bureau des renseignements Direction des communications ministère de la Famille : 425, rue Saint-Amable, 1 er étage, Québec (Québec) G1R 4Z1.

Examen et traitement de la plainte.

Lorsqu’elle reçoit une plainte, la personne désignée doit d’abord en déterminer la nature afin d’identifier la procédure à suivre pour son traitement.  Dans tous les cas, la personne désignée note ses constatations et ses conclusions au dossier. Pour une plainte concernant un abus, un mauvais traitement, une agression ou un autre événement de même nature subi par un enfant, la plainte aura un suivi rigoureux en collaboration avec le service de police. Si la plainte ne relève pas de la compétence de la garderie, celle-ci poursuivra les démarches en référant le plaignant à l’organisme qui a juridiction sur la question.

Suivi de contrôle.

Lorsque la plainte est fondée, la garderie assure que la situation qui l’a entrainée est corrigée.

Rapport du traitement des plaintes.

Elle décrit la nature et indique leur traitement au dossier.

Conservation des dossiers.

Tous les dossiers de plaintes constitués par la garderie et les documents démontrant le suivi apporté sont confidentiels et conservés sous clef au bureau administratif de la garderie. Seules les personnes autorisées ont accès à ces documents.

Matériel fourni par le parent

Le matériel éducatif servant à l’application du programme éducatif est fourni par la garderie.

Les articles suivants sont nécessaires au fonctionnement et au bien-être de l’enfant :

Poupons :

Tous les enfants :

 La garderie fournit tous les autres articles nécessaires aux enfants. Tous les vêtements et articles doivent être identifiés au nom de l’enfant. La garderie n’est pas responsable des objets perdus.

 Il est interdit d’apporter de la nourriture et des jouets personnels à la garderie.

 

 

 

 

 

ACCÈS AUX MEMBRES

GO
DERNIÈRE NOUVELLE

Procès-verbal de mars 2018 maintenant disponible

Sous l’onglet, Zone sécurisé, section parent!

LIRE PLUS +